Devenir Gendarme Plongeur

22 votes : 4.6

Gendarme Plongeur / Enquêteur subaquatique

Parmi les métiers offerts par la Gendarmerie Nationale, il existe des missions plus administratives que d'autres et des missions de terrain qui permettent d'exercer son métier de Gendarme dans un environnement particulier. C'est le cas du métier de Gendarme Plongeur ou Enquêteur Subaquatique, un métier à la fois physique et qui demande beaucoup de rigueur et de méthode. A lire, notre fiche métier sur ce métier passionnant ! Gendarme Plongeur / Enquêteur subaquatique

Qu'est-ce qu'un gendarme plongeur ?

Comme tous les autres métiers de la Gendarmerie Nationale, le candidat est d'abord affecté à la Gendarmerie par voie de concours. S'il est passionné par les milieux nautiques et s'il présente une bonne condition physique, il peut ensuite se spécialiser dans le métier de Gendarme Plongeur. Il est alors rattaché aux brigades fluviales ou maritimes de la Gendarmerie Nationale. Un futur enquêteur subaquatique est toujours recruté auprès des sous-officiers ou des officiers en poste.
 
Avec son équipement de plongée, le Gendarme Plongeur, peut commencer son enquête qui pourra s'orienter vers des recherches de personnes disparues, la collecte de preuves lors d'une enquête judiciaire, la mise en sécurité d'un lieu spécifique. Il s'occupe aussi de la sécurité des personnes ou des biens.

Les missions du Gendarme Plongeur

 

Qualités requises pour devenir Gendarme Plongeur

 
Que ce soit pour mener des investigations en mer, au fond d'un fleuve ou d'un étang, le Gendarme Plongeur passera beaucoup de temps au fond de l'eau et ce, quelle que soit la saison.
 
Il doit donc avoir un bon niveau en natation et une excellente condition physique sachant qu'environ 80 % des enquêtes subaquatiques et des missions en milieu aquatique se font à une température inférieure à 10° C. Une formation adaptée et un entrainement rigoureux permettent au Gendarme Plongeur de faire face à toutes les conditions même les plus extrêmes.
 
Outre ces bonnes conditions physiques, le Gendarme Plongeur est aussi un Gendarme qui doit avoir l'esprit d'équipe, être rigoureux et méthodique dans ses investigations, avoir l'expertise technique pour la collecte des preuves nécessaires à une enquête et, comme tout Gendarme, faire preuve de discrétion. Il devra aussi faire preuve de sang-froid s'il doit être amené à relever des preuves sur des corps dans le cadre d'une enquête judiciaire.

Les missions principales du Gendarme Plongeur

 
Le Gendarme Plongeur pourra exercer trois sortes de missions qui consistent globalement en missions de police judiciaire et de police administrative :
 
  • Il recherche des personnes disparues pour lesquelles les informations reçues par la Gendarmerie laissent à penser qu'une recherche dans un étang ou un fleuve est nécessaire.
  • Le Gendarme Plongeur peut être envoyé au secours de personnes en danger comme lorsqu'il y a une inondation et qu'il faut évacuer des personnes. Il peut être appelé en renfort pour la sécurité des environs lors du passage de Chefs d'Etat.
  • Il intervient pour aider à la recherche de preuves sur des enquêtes judiciaires (recherches de corps, recherche d'indices sur des épaves au fond de l'eau ou encore recherche de stupéfiants ou d'armes et explosifs…). Pour mener à bien ce type de mission, il peut utiliser toutes les méthodes et l'expertise reçues lors de sa formation, rechercher des traces d'ADN, prendre des photographies sous-marines ou faire une vidéo, selon les besoins de l'enquête.

Gendarmes plongeurs : quels effectifs ?

 
Le nombre de Gendarmes Plongeurs de la Gendarmerie Nationale est actuellement de plus de 250 Gendarmes répartis en enquêteurs subaquatiques (CNING) et plongeurs d'interventions du GIGN.
 
Les Gendarmes Plongeurs sont répartis sur plusieurs unités :
 
  • Les 7 unités ultramarines de la Gendarmerie Départementale ;
  • Les 25 unités métropolitaines de la Gendarmerie Départementale ;
  • Le CNING (Centre National d'Instruction Nautique de la Gendarmerie) basé à Antibes ;
  • Le GIGN (Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale) ;
  • La cellule Gendarmerie rattachée à la CEPHISMER du Ministère de la Défense qui recense 1 Enquêteur Subaquatique.
Les concours sont ouverts aux hommes et aux femmes mais les épreuves physiques sont difficiles et il faut avoir de bonnes capacités en natation et une excellente résistance physique.
 
Il faut aussi tenir compte du nombre restreint de places offertes pour ce métier. Gendarmes plongeurs : quels effectifs ?

Tenue et équipements du Gendarme Plongeur

 
En plus de son uniforme de la Gendarmerie Nationale, le Gendarme plongeur utilise tout l'équipement d'un plongeur (homme grenouille) et les accessoires nécessaires à l'enquête.
 
Il pourra donc se servir :
 
  • D'une combinaison pour plonger en toute saison et dans les conditions les plus extrêmes ;
  • D'un masque, d'un tuba, de palmes, de gants et de bouteilles d'oxygène ;
  • D'un appareil photo adapté pour la prise de photos sous-marines ;
  • D'une caméra sous-marine ;
  • De divers accessoires pour prendre des prélèvements d'ADN, etc.
Tenue et équipements du Gendarme Plongeur

Formation, concours : tout ce qu'il faut savoir pour devenir Gendarme Plongeur

 
Conditions pour se présenter comme Gendarme Plongeur
 
Certaines conditions sont requises pour vous présenter au métier de Gendarme Subaquatique, notamment:
 
  • Etre en poste dans la Gendarmerie Nationale, soit au grade de Sous-Officier de Gendarmerie (SOG), soit au grade d'Officier de Gendarmerie ;
  • Ne pas avoir plus de 35 ans (c'est l'année de formation initiale qui compte et l'âge que vous aurez au 1er janvier cette année-là) ;
  • Avoir un bon niveau en natation et être considéré comme nageur ou nageuse confirmé(e) lorsque vous passerez les épreuves de présélection au CNING d'Antibes.
  • Etre reconnu apte au métier par un examen médical.
Bon à savoir :
 
Le niveau de nageur confirmé est obtenu si vous réussissez le test de natation au CNING qui consiste en plusieurs épreuves :
 
  • Etre capable de récupérer un mannequin à 5 mètres ;
  • Effectuer deux séquences d'apnée de 20 secondes ;
  • Réussir le 200 m nage libre ;
  • Effectuer un 1000 m chronométré avec port de l'équipement (masque, tuba, palmes).
CENTRE NATIONAL D'INSTRUCTION NAUTIQUE DE LA GENDARMERIE (CNING)
 
Caserne du Petit-Arsenal
1 Rue du Général Vandenberg
06600 ANTIBES
Attention !
 
Pour vous présenter au concours de Sous-Officier de Gendarmerie, vous devrez vous préparer efficacement aux épreuves de ce concours qui reste un examen très sélectif où seuls les meilleurs sont retenus. Nous vous conseillons de passer par une école qui prépare de façon intensive à ce type d'examen afin de mettre toutes les chances de réussite de votre côté.
Formation initiale de Gendarme Plongeur ou Gendarme Subaquatique
 
Elle s'axe sur 2 temps :
 
La première formation s'étale sur 5 semaines et se compose :
 
  • D'un apprentissage théorique (utilisation des divers équipements, partie administrative, sciences physiques, etc.) ;
  • D'un apprentissage pratique qui se déroule en mer ou en milieu fluvial, mais aussi dans des milieux confinés comme les puits, pour apprendre au futur Gendarme Plongeur à faire face à toutes les circonstances.
A l'issue de ce programme de 5 semaines, le Gendarme Plongeur peut exercer dans une brigade fluviale ou côtière mais il continue d'être formé pendant l'exercice de son métier. A l'issue de 18 à 22 mois en poste, il devra suivre une deuxième session de formation (obligatoire) s'il veut devenir Gendarme Enquêteur Subaquatique.
La deuxième formation s'étale sur 4 semaines et se destine à :
 
  • Etudier l'organisation et le fonctionnement de la police judiciaire et la réglementation ;
  • Etre formé à des exercices très techniques qui permettront d'aboutir au poste d'Enquêteur Subaquatique.

Bon à savoir :
 
Si vous décidez de vous former au métier d'Enquêteur Subaquatique, vous devrez l'exercer pendant 7 années au sein de la Gendarmerie Nationale. En cas d'abandon de poste avant ces 7 années pour toute raison que ce soit, vous serez tenu de rembourser la formation.

Quel statut et quelle évolution de carrière pour le Gendarme Plongeur ?

 

Statut et Rémunération du Gendarme Plongeur

Le Gendarme Plongeur est un fonctionnaire d'Etat qui appartient à la Catégorie B (filière Police Sécurité Armée).
 
En début de carrière, il percevra un salaire de 1 177 euros mensuels nets. Il dispose d'un logement de fonction et de primes. Comme le métier (promotion et changement de grade) le salaire est évolutif au fil des années. Le Gendarme pourra ainsi devenir Officier et voir son salaire augmenter en conséquence.
 
Les primes sont plus importantes si le Gendarme Plongeur est marié, avec des enfants et si le métier nécessite souvent, comme pour la plupart des métiers de la Gendarmerie Nationale, de travailler les jours fériés ou les week-ends selon les situations, les indemnités et les congés permettent de compenser cette petite contrainte.

Perspectives d'évolution pour le Gendarme Plongeur

D'abord affecté à la brigade fluviale, le Gendarme Plongeur peut rejoindre la brigade maritime et élargir son domaine d'intervention en devenant gendarme maritime ce qui lui offre également un contexte d'emploi plus important (exemple : assistance en mer, intervention aux ports civils et/ou militaires, aide au maintien de l'ordre…). S'il souhaite être rattaché à la Gendarmerie Maritime, il pourra obtenir une double compétence à la fois de marin et de gendarme en suivant une formation spécifique.
 
Le Gendarme Plongeur pourra aussi devenir instructeur et former à son tour les nouvelles recrues au métier.
 
JE SOUHAITE DEVENIR GENDARME
Complétez le formulaire ci-dessous et obtenez gratuitement toutes les informations pour savoir comment accéder aux différents métiers de la gendarmerie.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, cunsultez cette page.