Devenir Gendarme Adjoint Volontaire

31 votes : 4.3
Le métier de Gendarme est avant tout une vocation. C'est un métier pour les hommes et les femmes qui souhaitent s'engager pour servir et protéger la France. Cette institution militaire, parmi les plus anciennes, représente une partie des forces de l'ordre de la nation, avec la Police Nationale et la Police Municipale. Ce métier est évolutif et permet de monter en grade tout au long d'une carrière passionnante. S'il est possible d'accéder au concours de Gendarme Adjoint Volontaire sans avoir le baccalauréat, il faudra cependant respecter les conditions d'admissibilité et surtout investir suffisamment de temps à la préparation des différentes épreuves du concours. En réussissant les tests de Gendarme Adjoint Volontaire (GAV), vous pourrez franchir une première étape et intégrer la Gendarmerie Nationale qui recrute chaque année des candidats motivés et dynamiques.
En quoi consiste le métier de Gendarme Adjoint Volontaire ? Quelles sont les missions du Gendarme ? Comment bien vous préparer pour réussir le concours ? L'objectif de cette page est de vous aider à mieux comprendre ce métier et de vous informer sur le concours d'entrée en abordant notamment les thèmes suivants :
 
  • Présentation du Métier et Missions du Gendarme Adjoint Volontaire
  • Qualités requises pour devenir Gendarme Adjoint Volontaire
  • Comment devenir Gendarme Adjoint Volontaire ?
  • Les conditions pour se présenter au concours de Gendarme Adjoint Volontaire
  • Les épreuves du concours
  • Comment se préparer au concours Gendarme Adjoint Volontaire ?
0

Présentation du métier et des principales missions du Gendarme Adjoint Volontaire

 

Métier Gendarme Adjoint Volontaire

 
Lorsque l'on parle de Gendarme Adjoint Volontaire (GAV), cela peut désigner :
 
  • Le GAV APJA d'une part,
  • Le GAV EP d'autre part.
Dans les deux cas, le GAV a un statut militaire et, s'il passe le concours d'entrée avec succès, il pourra signer un contrat de 5 ans. Cette durée lui permet de voir le métier tel qu'il est et au bout de 5 ans, de savoir s'il souhaite poursuite et grimper les échelons en faisant carrière dans le métier de Gendarme ou s'il préfère abandonner et choisir une autre voie professionnelle.
 
Le poste de Gendarme Adjoint volontaire a été créé en 1998.
Le GAV APJA (Agent de Police Judiciaire Adjoint) est sous les ordres des sous-officiers et participe :
 
  • à porter secours à la population et à assister le public,
  • à assurer l'accueil du public au poste de gendarmerie,
  • à intervenir sur le lieu des accidents pour dresser des procès-verbaux ou s’assurer de la circulation et du respect du Code de la Route,
  • à venir en soutien auprès du sous-officier, lors d'enquêtes judiciaires (recherches d'indices, surveillance, rédaction de rapports, etc.)
Il travaille le plus souvent en binôme avec un sous-officier et peut effectuer avec lui des patrouilles et des missions de surveillance. Il pourra assurer des missions de recherches judiciaires.
 
Il pourra également assurer des missions plus administratives comme le classement de dossiers ou la transmission d'informations parvenant à la brigade de gendarmerie. Le GAV APJA peut également assurer la mission de véhiculer les détenus qui doivent se rendre au Palais de Justice en allant les chercher à la prison.
 
Ce métier est accessible sans diplôme mais le Gendarme Adjoint Volontaire suivra régulièrement des formations en interne, tout au long de sa carrière, ce qui l'amènera à gravir les échelons ou à changer de spécialité. Le GAV APJA
Le GAV EP (Emploi Particulier) pourra choisir un emploi dans la gendarmerie lié à sa formation professionnelle d'origine comme par exemple : cuisiner, chauffeur, électricien ou peintre.

Pour accéder au métier GAV EP, il faut avoir déjà un niveau CAP ou un niveau Bac.
Dans les deux cas, le Gendarme Adjoint Volontaire doit suivre un règlement intérieur qui est commun à toute la Gendarmerie Nationale et il doit se soumettre à la discipline des armées.
 
En travaillant pour une force militaire qui est rattachée au Ministère de l'Intérieur, le Gendarme Adjoint Volontaire s'engage à respecter des obligations (port de l'uniforme, secret professionnel, respect du code de déontologie). Après son entrée dans la Gendarmerie Nationale, on lui demandera de prêter serment devant le Juge du Tribunal de Police.
 
S'il porte une arme, son utilisation est strictement réglementée.

Le Gendarme Adjoint Volontaire a le statut de fonctionnaire d'état (catégorie C, filière police sécurité armée).
 
Le salaire d'un Gendarme débutant est de 812 euros nets. Il perçoit une allocation d'alimentation (224 euros) et on lui fournit un logement de fonction gratuit.
 
Côté temps de travail, le Gendarme Adjoint Volontaire travaille 5 jours par semaine. Au cours de la première année, il se verra attribuer 25 jours de vacances annuels + 15 jours de permissions qu'il peut choisir de se faire payer en indemnités s'il décide de ne pas les prendre.
 

Missions du Gendarme Adjoint Volontaire

 
La Gendarmerie Nationale recense 14 000 Gendarmes Adjoints Volontaires. S'ils ont un statut de militaires, ils ne sont pas considérés comme des gendarmes de carrière. D'ailleurs, ils ont la possibilité de quitter la Gendarmerie après leur contrat de 5 ans s'ils le décident. Cependant, beaucoup choisissent alors de se spécialiser ou de passer le concours de sous-officier de Gendarmerie en interne.
 
En secondant le sous-officier de Gendarmerie, les missions du Gendarme Adjoint Volontaire (APJA) vont être basées sur les deux grands axes du métier :
  • Missions de sécurité publique
  • Missions de police judiciaire
Missions du Gendarme Adjoint Volontaire
Pour assurer le maintien de l'ordre et la sécurité des citoyens, il pourra intégrer un peloton d'intervention sur autoroute, assurer la surveillance des axes routiers et le respect du Code de la route, verbaliser si nécessaire les contrevenants à l'ordre public, assurer la sécurité des personnes et des biens. Il pourra être envoyé en renfort lors de grands événements pour assurer le maintien de l'ordre dans des édifices publics.
 
Quant aux missions de police judiciaire, elles consisteront pour le Gendarme Adjoint Volontaire, à assister le sous-officier dans les recherches de preuves et indices lors d'une enquête criminelle, à assurer la surveillance de zones sensibles afin de lutter contre la délinquance et le trafic de drogue.
 
Le GAV EP travaille au sein d'un état-major. Ses missions dépendent du métier pour lequel il est entré en Gendarmerie et peut aller de jardinier, cuisinier, conducteur PL, menuisier, serrurier, coiffeur, aide moniteur d'éducation physique, commis de cuisine, etc.
 
Le GAV EP pourra être affecté dans un organisme central (exemple : Gendarmerie Nationale de Paris, centre technique de la Gendarme Nationale de Rosny-sous-Bois, etc.) ou auprès de la Garde Républicaine basée à Paris. 0

Le recrutement et les débouchés

 
Ce métier est très sollicité et des recrutements ont lieu chaque année au sein de la Gendarmerie Nationale. Le Gendarme Adjoint Volontaire ne s'engage pas à vie s'il réussit les tests. On lui proposera un CDD (Contrat à Durée Déterminée) qu'il pourra ou non renouveler.
 
Cela lui laisse le temps de se faire une idée sur la Gendarmerie Nationale et les perspectives d'évolution, de s'intéresser aux spécifications qui pourraient l'intéresser à l'avenir et de savoir s'il voudra s'engager et faire carrière dans le métier de Gendarme.
 
Après sa formation en école de Gendarmerie et son évaluation, le GAV APJA bien classé pourra émettre des souhaits pour son affectation dans certaines unités, en fonction des lieux géographiques qu'il préfère. Le GAV EP peut, quant à lui, demander une mutation, après un an d'exercice, puisqu'à son entrée dans l'école l'affectation est déjà déterminée. Le recrutement et les débouchés

Evolution de carrière du GAV

 
Au cours de son contrat à durée déterminée, et durant ses cinq années d'exercice, le Gendarme Adjoint Volontaire peut déjà monter en grade, passant ainsi de GAV à GAV de 1ère classe.
 
Le grade suivant pourra aussi lui être attribué et il passera ainsi Brigadier.
 
Enfin, pour les Gendarmes les plus méritants, rien ne les empêche d'accéder aux deux grades supérieurs que sont celui de Brigadier-chef puis de Maréchal des Logis.
 
Si devenir Gendarme est véritablement une vocation, le Gendarme Adjoint Volontaire, désireux de poursuivre sa carrière dans la Gendarmerie Nationale, pourra se présenter au concours de Sous-officier de Gendarmerie, par voie interne.
 
Pour les candidats reçus au métier de GAV, sans avoir le bac, ils auront une préparation au concours de SOG adaptée pour leur permettre d'avoir les mêmes chances que les autres candidats.
 
Enfin, pour les GAV qui s'aperçoivent au bout des premières années qu'ils n'ont pas vraiment la vocation et veulent retourner dans la vie civile, un dispositif d'aides à la reconversion est prévu et ils pourront bénéficier d'allocations chômage. Evolution de carrière du GAV

Quelles sont les qualités requises pour devenir Gendarme Adjoint Volontaire ?

 

Compétences professionnelles et techniques

 
Certaines conditions physiques peuvent être différentes selon que vous choisissiez d'être GAV APJA ou GAV EP, notamment pour ce qui est des critères de taille :
 
- Pour les femmes :
  • 1,60 m minimum pour entrer dans la GN comme GAV APJA ;
  • Pas d'obligation pour les GAV EP ;

- Pour les hommes :
  • 1,70 m minimum pour entrer dans la GN comme GAV APJA ;
  • Pas d'obligation pour les GAV EP.

Côté diplôme, le GAV APJA n'a pas besoin d'avoir de diplôme et peut se présenter même sans le baccalauréat. En revanche, le GAV EP doit avoir un CAP pour les métiers techniques ou une expérience professionnelle et, pour tous les métiers administratifs, informatiques et télécommunications, un baccalauréat.
 
Il est également préférable d'avoir une bonne condition physique et une bonne résistance au stress si vous choisissez le métier GAV APJA. Quelles sont les qualités requises pour devenir Gendarme Adjoint

Qualités humaines indispensables

 
Le Gendarme Adjoint Volontaire doit aussi faire preuve de qualités humaines indispensables :
 
  • Respect des règles et du code de déontologie et obéissance à la hiérarchie comme dans tout corps de l'armée.
  • Rigueur et discipline qui appartiennent aussi à des qualités exigées dans le domaine militaire : cela va de la rigueur dans le rendu d'un rapport, à la discipline dans le quotidien et la rigueur vestimentaire dans le port de l'uniforme. Il faut aussi respecter les règles de courtoisie lors de l'appréhension d'un individu ou lors d'un contrôle de routine de la population.
  • Contrôle de soi : ce métier nécessite toujours de rester calme et de savoir garder son sang-froid en toute circonstance. Des entretiens réguliers avec un psychologue permettent de voir où en est le Gendarme et comment il arrive à gérer ses émotions en toutes circonstances.
  • Discernement et sens de l'observation : dans certaines de ses missions, le Gendarme Adjoint Volontaire est amené à contrôler, verbaliser ou informer en venant en aide lors de certaines enquêtes judiciaires par exemple. Il doit donc disposer d'une bonne capacité d'observation.
  • Loyauté et discrétion : comme dans le milieu militaire, le Gendarme Adjoint Volontaire doit traiter les informations en toute confidentialité et ne pas divulguer dans la sphère privée ce qui concerne son activité professionnelle. Il a un devoir de réserve et doit respecter le secret professionnel.

Comment devenir Gendarme Adjoint Volontaire ?

 

Formation des Gendarmes Adjoints Volontaires :

 
Pour le GAV APJA :
 
S'il réussit les tests de sélection, il intègre l'une des écoles de la Gendarmerie Nationale et y reçoit une formation de 13 semaines. Cette formation est rémunérée et a pour objectif d'enseigner au GAV les valeurs militaires et les techniques permettant d'agir dans toutes les situations qui pourront se présenter au cours de sa carrière.
 
Cette première formation a lieu dans un des centres de la Gendarmerie Nationale (Beynes, Châteaulin, Chaumont, Fontainebleau, Montluçon, Rochefort, Tulle).
 
A l'issue de ces 13 semaines, il entre dans son unité d'affectation pour être formé pendant 12 autres semaines rémunérées.
 
Pour le GAV EP :
 
La formation de 6 semaines lui permettra d'apprendre à s'intégrer dans son nouvel environnement et de comprendre son fonctionnement. Il sera également formé à l'utilisation d'une arme de service. La formation est également rémunérée.
 
Comme pour les GAV APJA, la première session de formation est suivie par une deuxième session de 6 autres semaines qui se déroule dans l'unité d'affectation du GAV EP. Comment devenir Gendarme Adjoint Volontaire ?

L'étape indispensable : réussir les tests de sélection

 
Quelle que soit votre motivation, devenir GAV APJA ou GAV EP, vous devrez passer des tests de sélection avant d'entrer dans la Gendarmerie Nationale.
 
Vous devrez donc vous y préparer suffisamment en avance car il y a chaque année un nombre de places limitées au concours Gendarme Adjoint Volontaire. Vous devrez également vérifier que vous remplissez toutes les conditions avant de déposer votre candidature.

Quelles sont les conditions pour se présenter au concours de Gendarme Adjoint Volontaire ?

 
Vous souhaitez devenir Gendarme et vous avez envie de tenter votre chance comme Gendarme Adjoint Volontaire (APJA ou EP) ? La première étape est de vous inscrire sur le site internet de la Gendarmerie Nationale.
 
Vous pouvez également remplir un dossier de candidature au format papier, mais pour le suivi de votre dossier, il est souvent préférable d'opter pour la forme dématérialisée.
 
Pour devenir Gendarme Adjoint Volontaire, vous devrez impérativement :
 
  • Être de nationalité française ;
  • Avoir entre 17 ans (minimum) et 26 ans (maximum) l'année du dépôt de votre dossier de candidature ;
  • Être jugé en bonne santé et parfaitement apte physiquement par le corps médical de la Gendarmerie Nationale ;
  • Avoir effectué vos obligations de service militaire ;
  • Pour les GAV APJA, avoir les tailles physiques requises (hommes et femmes) ;
  • Réussir la sélection.
Quelles sont les conditions pour se présenter au concours de Gendarme

Quelles sont les épreuves du concours de GAV ?

 
Une fois votre dossier reçu, vous serez convié à une réunion d'information, puis un entretien avec un référent recrutement.
 
Après cette étape, vous devrez vous rendre au lieu et à la date indiquée, au centre de Gendarmerie qui vous fera passer les tests de sélection. Vous devez alors vous présenter avec votre lettre de motivation le jour des épreuves.

Les tests de sélection

 
Beaucoup pensent que des tests QCM sont plus faciles mais il n'en est rien. La réponse est bonne ou fausse mais il n'y a pas de demi-mesure. Vous devrez donc être sûr de vous et bien préparés, sachant que les tests sont chronométrés et que si vous passez trop de temps à réfléchir sur une question, vous risquez d'être pénalisé sur l'ensemble du test.
 
3 candidats sur 4 réussissent les épreuves et il faut savoir qu'il faut attendre une année avant de pouvoir vous représenter. Mieux vaut être bien préparé et bien entrainé avant de vous présenter.
 
Les 3 épreuves de tests sont :
 
  • Un QCM (Question à Choix Multiple) de Connaissances Générales (100 questions à traiter en 33 minutes) : les questions pourront porter sur la syntaxe, la culture générale, le calcul et la logique ;
  • Un test de compréhension sur 15 textes (90 QCM à réaliser en 40 minutes) : chaque texte fait environ 20 lignes et décrit des situations liées au métier de gendarme avec des QCM auxquelles il faut ensuite répondre dans un laps de temps assez court ;
  • Un test psychotechnique ou test de personnalité : ce test permet de s'assurer que le futur candidat est apte psychologiquement et pourra se voir confier une arme ultérieurement dans l'exercice du métier.
Pour les tests chronométrés, vous devrez savoir gérer votre temps et faire preuve d'attention et de concentration, ce qui fait aussi partie du test. On demandera au Gendarme d'être attentif et réactif dans toutes les situations de son métier.
 
Plus vous vous serez entrainé, plus vous aurez des chances de réussir ces tests. Vous vous sentirez aussi moins anxieux le jour des tests de sélection et en étant plus serein, vous aurez moins de risques d'erreurs. Les tests de sélection

Comment bien se préparer au concours de Gendarme Adjoint Volontaire ?

 

Les erreurs à éviter lorsque l'on souhaite se présenter au concours GAV

 
Les épreuves du concours de Gendarme Adjoint Volontaire (GAV) sont accessibles mais ils nécessitent une bonne préparation sinon, comment expliquer que 3 candidats sur 4 échouent à ce test ?
 
Les raisons sont souvent dues :
 
  • A une trop forte assurance ;
  • A un manque de préparation en amont du concours ;
  • Au trac au moment de l'examen (le stress du chronométrage au moment de l'examen qui est minuté peut faire perdre les moyens aux candidats) ;
Vous devrez donc vous mettre dans les conditions de n'importe quel examen :
 
  • Préparez-vous avec les moyens à votre disposition (tests en ligne, livres de préparation aux concours, écoles spécialisées) ;
  • Intéressez-vous à l'actualité car certaines questions du test de culture générale peuvent faire référence à ce qui se passe en ce moment ;
  • Evitez de travailler et réviser à la dernière minute ;
  • Prenez du repos avant l'examen ;
  • Ayez une hygiène de vie saine les jours précédents et alimentez-vous suffisamment le jour J.

Trouvez une école pour vous préparer au concours de GAV

 
Pour ceux qui ne sont pas entièrement convaincus de la nécessité de se préparer avec une école, faites quelques tests d'entrainement sur internet pour évaluer votre niveau. Vous constaterez qu'en effectuant un test chronométré, on peut assez vite perdre ses moyens et si une réponse n'est pas spontanée, vous pouvez perdre des points précieux.
 
Même si vous vous sentez à l'aise avec l'orthographe et la grammaire ou avez une bonne culture générale, il est certain que vous avez quelques lacunes et les cours scolaires pour certains sont bien loin !
 
Pour arriver confiant et détendu le jour J, nous vous recommandons d'opter pour une école qui vous prépare à ce type de concours comme l'EFM Fonction Publique. L'école permet de vous entrainer aux tests en situation réelle alors qu'en révisant avec des livres, vous aurez du mal à évaluer votre rapidité et la justesse de vos réponses.
 
Il existe bien sûr de nombreuses écoles et vous pourrez vous préparer soit à distance soit dans un centre d'enseignement. Ceci permet d'opter pour la formation la plus pratique, soit que vous soyez actuellement en poste professionnel et que vous souhaitiez vous préparer à votre rythme, depuis chez vous, soit que vous désiriez vous consacrer à plein temps à votre formation et préfériez la formule école.
 
Toutes les préparations sont conçues pour vous faciliter l'apprentissage et même une école par correspondance peut assurer un suivi personnalisé, répondre à vos questions en ligne ou diffuser des cours par vidéo.
 
Dans tous les cas, vous aurez un travail personnel régulier à fournir pour bien vous préparer à réussir le concours de Gendarme Adjoint Volontaire !
Devenir Gendarme Adjoint Volontaire, c'est intégrer une institution militaire qui regroupe quelques 400 métiers différents et des spécifications dans des domaines très diversifiés. En préparant et réussissant le concours, vous entrerez dans la Gendarmerie Nationale et suivrez une formation complète. Vous disposerez de cinq années pour évoluer au sein de votre brigade et réfléchir à votre avenir : soit revenir à la vie civile, soit confirmer votre réelle vocation à vous engager et monter en grade au cours d'une carrière qui est vraiment faite pour vous et où vous pourrez consacrer votre vie professionnelle à servir et protéger votre nation.
JE SOUHAITE DEVENIR GENDARME
Complétez le formulaire ci-dessous et obtenez gratuitement toutes les informations pour savoir comment accéder aux différents métiers de la gendarmerie.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, cunsultez cette page.