Devenir Gendarme Spéléologue : Explorez les profondeurs

747 votes : 4.4
 
Si vous recherchez l'aventure, l'adrénaline et l'opportunité de servir et de protéger au sein des environnements sous terrains les plus captivants de notre planète, alors cette voie professionnelle pourrait être faite pour vous. En tant que gendarme spéléologue, vous aurez l'occasion unique de concilier les compétences militaires avec l'exploration souterraine, repoussant les limites de l'exploration humaine et contribuant à la préservation de notre patrimoine naturel et culturel. Plongez avec nous dans cette page dédiée au métier de gendarme spéléologue, où vous découvrirez les exigences, les missions, les formations nécessaires pour devenir gendarme spéléologue et bien plus encore. 
 

​​

En quoi consiste le métier de gendarme spéléologue ?

 

Le métier de gendarme spéléologue, est une spécialisation au sein de la Gendarmerie nationale, qui combine les compétences de la gendarmerie et de la spéléologie.

Les gendarmes spéléologues sont chargés d'intervenir dans des environnements souterrains, tels que les grottes, les cavernes et les réseaux de galeries industrielles ou urbaines (égouts, puits, etc.). Les gendarmes spéléologues sont sollicités pour mener des enquêtes, des recherches ou des opérations de secours, et ils collaborent avec des plongeurs, des montagnards et des enquêteurs spécialisés, que ce soit de jour ou de nuit.
 

Les missions du gendarme spéléologue

 

Les gendarmes spéléologues sont des gendarmes opérant dans des environnements souterrains naturels ou artificiels. Ils sont chargés de maintenir la sécurité des personnes qui explorent des cavités naturelles et des sites souterrains, et de recueillir des informations sur leur structure et leur fonctionnement.

 

Actions de prévention

 

Les gendarmes spéléologues effectuent des patrouilles et des contrôles dans les zones souterraines pour prévenir les accidents, assurer le respect des règles de sécurité et détecter d'éventuelles infractions. Ils veillent à ce que les pratiquants de la spéléologie ou les visiteurs des grottes respectent les consignes de sécurité et utilisent le matériel approprié.

Les gendarmes spéléologues participent à la formation des autres membres des forces de l'ordre, des équipes de secours et des pratiquants de la spéléologie aux techniques spécifiques à l'environnement souterrain. Ils peuvent également être impliqués dans des actions de sensibilisation auprès du public pour promouvoir les règles de sécurité et les bonnes pratiques en spéléologie.

gendarme spéléologue
 

Missions de secours et d'enquêtes

 

En cas d'accident, de perte ou d'urgence médicale dans une grotte, les gendarmes spéléologues interviennent pour porter assistance. Ils sont formés aux techniques de secours spécifiques à l'environnement souterrain, comme l'évacuation de blessés, la recherche et le sauvetage en milieu confiné, ainsi que la gestion des risques inhérents à ce type d'intervention.

Les gendarmes spéléologues peuvent être sollicités pour mener des recherches ou des enquêtes dans des grottes, par exemple pour retrouver des personnes disparues ou pour collecter des preuves dans le cadre d'affaires criminelles. Ils utilisent leur expertise en spéléologie pour accéder à des zones difficiles d'accès et mener des investigations souterraines.

En plus de leurs missions principales, les gendarmes spéléologues peuvent être appelés à participer à des opérations spéciales nécessitant des compétences en spéléologie, telles que la lutte contre le trafic de drogue ou la contrebande dans des réseaux souterrains.

Les équipements et la tenue du gendarme spéléologue

 

Voici les équipements et la tenue généralement utilisés par un gendarme spéléologue :

  1. Casque avec lampe frontale : Le gendarme spéléologue porte un casque avec une lampe frontale pour protéger sa tête contre les chutes de pierres ou d'autres objets et éclairer les zones d'ombre. 

  2. Combinaison de spéléologie : La combinaison portée par le gendarme spéléologue est généralement en matériau étanche et résistant à l'abrasion et aux déchirures pour protéger le corps des blessures lors des déplacements dans des environnements rocheux.

  3. Bottes ou chaussures de spéléologie : Des bottes ou des chaussures robustes sont nécessaires pour offrir une bonne adhérence et protéger les pieds des chocs et des blessures.

  4. Cordes, harnais et équipement de rappel : Le gendarme spéléologue est équipé de cordes, de mousquetons et d'autres dispositifs de rappel pour se déplacer en toute sécurité dans des zones difficiles d'accès.

  5. Sac à dos : Un sac à dos est utilisé pour transporter l'équipement supplémentaire nécessaire, comme des provisions, des outils et des kits de premiers secours.

  6. Radio de communication : Le gendarme spéléologue est en contact constant avec son équipe et d'autres personnes à la surface grâce à une radio de communication.

Il est important de noter que les équipements et la tenue spécifiques peuvent varier en fonction des besoins et des protocoles propres à chaque unité de gendarmerie et des conditions environnementales spécifiques auxquelles les gendarmes spéléologues sont confrontés.

formation gendarme spéléologue
 

Quel effectif pour la gendarmerie spéléologue ?

 

Grâce à l'impulsion de quelques volontaires qui ont suivi des stages de formation spéléologue dispensés par la Fédération Nationale de Spéléologie à leurs propres frais, la présence de la Gendarmerie dans le domaine de la spéléologie est confirmée.

En 1972, la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale (DGGN) autorise la participation de six militaires du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) à un stage de préparation au brevet du 1er degré d'équipier spéléologue.

À titre expérimental, la création d'un groupe de gendarmes capables d'intervenir dans des opérations de secours en spéléologie au sein du PGHM. La DGGN a donné son approbation à cette expérimentation le 20 mars 1974, en énonçant les directives d'utilisation du groupe spéléologique à travers une circulaire.

Actuellement, la Gendarmerie compte plus de 40 militaires qui sont des experts en spéléologie. Ces militaires sont répartis au sein de deux unités spécifiques :

  • Groupe OLORON Sainte Marie (64)
  • Groupe GRENOBLE (38)

Comment devenir gendarme spéléologue ?

 

Pour devenir gendarme spéléologue, il est nécessaire d'abord d'être gendarme et d'avoir le grade de sous-officier au sein de la gendarmerie. Cela implique de réussir un concours composé de plusieurs étapes. Tout d'abord, il faut passer une phase d'admissibilité comprenant des épreuves écrites, orales et techniques. Ensuite, les candidats sélectionnés passent à la phase d'admission. Ceux qui réussissent ce concours sont ensuite soumis à une formation d'une durée de 12 mois pour devenir gendarme spéléologue.

 


​Avant d'entrer dans la formation gendarme spéléologue, les candidats doivent réussir des tests de sélection. Ces évaluations portent notamment sur leur confort dans l'obscurité, leur aptitude à évoluer dans des espaces restreints et leur capacité à manier les cordes. Une fois sélectionné, le candidat doit suivre une formation gendarme spéléologue de 35 semaines afin de rejoindre soit le Groupe OLORON Sainte Marie, soit le Groupe GRENOBLE.

Salaire et évolution du gendarme spéléologue

 

Le salaire d'un gendarme spéléologue va être le même qu'un salaire de sous-officier. De ce fait, un gendarme spéléologue gagnera environ 1700 € net par mois. Il bénéficiera notamment des avantages militaires comme des rabais sur certains biens ou services et des exonérations vis-à-vis des loyers, etc.

Quant aux perspectives de carrière, il y a la possibilité de choisir parmi plusieurs spécialités : vous pouvez devenir équipier ou chef d'équipe dans le domaine des secours spéléologiques. Il est aussi possible de se spécialiser en tant qu'artificier, acquérir des compétences avancées en cartographie grâce aux technologies de pointe, et pour les plus expérimentés, vous avez même la possibilité de devenir conseiller technique auprès du commandement.

devenir gendarme spéléologue
 


En conclusion, le métier de gendarme spéléologue offre une expérience captivante alliant aventure, responsabilité et service à la communauté. Les missions quotidiennes de cette profession vont de l'exploration de grottes à la recherche et au sauvetage de personnes en milieu souterrain complexe. Les avantages salariaux sont attractifs, avec des possibilités d'avancement au sein de la gendarmerie. Cependant, l'accès à cette spécialité requiert la réussite du concours de sous-officier de gendarmerie et une formation spéléologue. Si vous êtes passionné par l'exploration souterraine, l'escalade et le milieu militaire, l'organisme EFM fonction publique propose une formation pour se préparer au concours de sous-officier de gendarmerie. C'est une carrière noble qui combine l'aventure à la volonté de protéger et de servir les autres, repoussant les limites de l'exploration souterraine tout en contribuant activement à la sécurité et au bien-être de la société.
 
Retour haut de page
Demande d'infos
Complétez les champs ci-dessous pour recevoir des informations sur les préparations aux concours de la gendarmerie française.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.