Le PSIG : comment rejoindre cette unité d'élite de la sécurité

770 votes : 4.3

Vous êtes à la recherche d'une carrière enrichissante et stimulante dans le domaine de l'application de la loi ? Si c'est le cas, envisagez de devenir gendarme au sein du PSIG en France. Cette branche spécialisée de l'armée française est chargée de la protection des personnes, des biens et de l'ordre public. Intégrer le PSIG exige une formation rigoureuse, des compétences spécifiques et un certain niveau d'études. Nous donnerons un aperçu de ce qu'il faut faire pour devenir gendarme au sein du PSIG et nous évoquerons le rôle, les missions et les équipements de cette unité. Nous vous donnerons également des conseils sur la meilleure façon de vous préparer à cette opportunité professionnelle unique.

intégrer le psig
 

Psig gendarmerie : c'est quoi ?

 

Le PSIG est une unité spécialisée de la Gendarmerie Nationale, dont le rôle est de protéger les personnes et les biens contre les menaces terroristes ou criminelles. Les membres de cette unité sont formés à l'intervention et à la gestion des situations de crise, et sont équipés de matériel et d'armes spécifiques pour mener à bien leurs missions.

gendarme psig
 

Que veut dire PSIG ?

 

Afin de répondre à la croissance de la criminalité et d'alléger la charge de travail des brigades de la gendarmerie départementale, la Gendarmerie a instauré en 1975 des « détachements d'intervention ». Ces derniers ont été renommés « Pelotons de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie » ou PSIG en 1977.
 

Quel est le rôle et quelles sont les missions du gendarme du psig ?

 

Le rôle de l'agent du PSIG est de protéger les personnes, les biens et l'ordre public. Les missions du PSIG sont variées et comprennent l'intervention en cas d'urgence, la patrouille dans les rues et sur les autoroutes, l'assistance aux forces de police locales dans leurs enquêtes, les contrôles de sécurité publique, la participation à des opérations de surveillance et le contrôle des foules lors d'événements sportifs ou de rassemblements politiques. Ils peuvent également être chargés de rechercher des criminels ou des preuves liées à des activités criminelles, ainsi que d'appréhender des suspects.

En outre, les agents du PSIG doivent posséder une excellente condition physique afin de s'acquitter efficacement de leurs tâches. Ils doivent notamment courir sur de longues distances tout en portant des équipements lourds tels que des armes à feu ou des gilets pare-balles. Les agents doivent par ailleurs avoir d'excellentes aptitudes à la communication dans le but de pouvoir interagir avec le public et les autres agents chargés de l'application de la loi.
 

La tenue, les armes et les équipements du gendarme PSIG

 

La tenue réglementaire du gendarme PSIG se compose d'un uniforme bleu foncé avec un pantalon, une chemise et une veste pare-balles. Le gilet pare-balles est porté par-dessus la chemise et comporte une plaque balistique pour protéger le torse et le dos. Les bottes sont également réglementaires et sont spécialement conçues pour être résistantes et offrir un bon maintien de la cheville.

Les armes du gendarme PSIG sont par ailleurs réglementées et sont adaptées à ses missions. Il est généralement équipé d'un pistolet automatique, d'un fusil d'assaut et d'une grenade lacrymogène. Le choix des armes dépend de la mission à accomplir et des directives de la hiérarchie.

Les équipements du gendarme PSIG sont spécifiques et sont adaptés à ses missions. Il est souvent équipé d'un casque de protection, d'un bouclier tactique et d'un bâton de protection télescopique. Les membres du PSIG peuvent être amenés à utiliser des véhicules spécialisés pour se déplacer sur les lieux d'intervention.

En somme, la tenue, les armes et les équipements du gendarme du Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie sont spécialement conçus pour lui permettre d'accomplir ses missions de manière efficace et en toute sécurité. Ces éléments sont réglementés et adaptés en fonction des missions et des situations rencontrées sur le terrain.

sous-officier psig
 

Quel est le salaire d'un psig ?

 

En rejoignant le PSIG en tant qu'agent de police, les candidats bénéficient d'une rémunération compétitive et d'une couverture médicale pour eux-mêmes et les membres de leur famille proche.

En tant que sous-officier gendarme PSIG, on peut s'attendre à un salaire net d'environ 1 800€, accompagné d'un logement pris en charge.

En outre, les membres de cette branche d'élite ont par ailleurs droit à des avantages supplémentaires tels que l'accès à une indemnité de logement et à des régimes de congés spéciaux lorsqu'ils sont déployés dans le cadre d'opérations à l'étranger (OPEX).

Quelle est la différence entre le gign et le psig ?

 

Le GIGN (Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale) et le PSIG (Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie) sont deux unités spécialisées des forces de l'ordre françaises. Bien qu'ils présentent certaines similitudes, il convient de noter quelques différences essentielles entre les deux.

Tout d'abord, le GIGN est une unité de forces spéciales hautement entraînée qui travaille sur des opérations d'interception et de lutte contre le terrorisme, tandis que le PSIG est spécialisé dans la protection des personnes. Le GIGN mène également des activités de collecte de renseignements et enquête sur des activités criminelles internationales telles que la contrebande de drogues ou le trafic d'êtres humains.

En outre, le GIGN fonctionne différemment du PSIG en matière de structure et d'organisation. Il est composé d'un centre de commandement opérationnel, d'officiers d'état-major et d'équipes opérationnelles qui se déploient dans le monde entier en réponse à des situations de crise ou à des menaces spécifiques. D'autre part, bien qu'elles soient composées d'officiers hautement qualifiés et professionnels, les équipes du PSIG ont généralement une portée locale ou régionale et se concentrent principalement sur la fourniture de services de sécurité locaux en France.

Enfin, en matière de formation, les deux unités ont des conditions d'admission différentes. Le GIGN exige des qualifications et des compétences plus poussées que le PSIG. Par exemple, pour faire partie de cette unité d'élite, les candidats doivent suivre un entraînement physique intensif de trois mois ainsi qu'un entraînement tactique et au maniement des armes d'une durée de quatre mois. En outre, les membres doivent suivre plusieurs cours spécialisés dispensés par divers experts avant d'être admis au service actif.

différences entre le psig et le gign
 

Création de l'unité du PSIG Sabre

 

Le PSIG Sabre est considéré comme une unité d'élite de la gendarmerie française et est souvent déployé lors de grandes manifestations ou événements à risque. Ils peuvent être appelés à travailler en collaboration avec d'autres unités spécialisées telles que le GIGN (Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale) ou le RAID (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion) de la police nationale pour des opérations nécessitant une expertise particulière.

Comment intégrer le psig ?

 

Le recrutement pour intégrer le PSIG se fait uniquement en interne parmi les gendarmes qui se portent volontaires. Les candidats doivent être déjà membres de la Gendarmerie pour pouvoir intégrer cette unité. La majorité des membres du PSIG sont des sous-officiers de carrière ou des gendarmes adjoints volontaires (GAV), bien que les sous-officiers nouvellement diplômés puissent également postuler. En France, il existe environ 380 PSIG, dont 150 sont habilités à intervenir en cas d'attentats terroristes (appelés PSIG « Sabre »). Chaque équipe du Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie (PSIG) est composée d'un effectif de 12 à 40 gendarmes et est placée sous la responsabilité d'un sous-officier. Les critères de sélection principaux comprennent la condition physique, l'âge, les compétences professionnelles et l'intérêt pour les missions d'intervention, qui sont au cœur du métier de gendarme du PSIG.

 


En conclusion, le PSIG est une unité hautement spécialisée des forces de l'ordre françaises dont la mission est de protéger les personnes et l'ordre public. Pour faire partie de cette force d'élite, il faut suivre une formation et obtenir des qualifications rigoureuses comprenant des tests d'endurance physique ainsi que des examens écrits sur des sujets pertinents tels que les lois et les règlements relatifs à la sécurité nationale. Les personnes souhaitant s'engager doivent se préparer de manière adéquate en se renseignant sur les exigences du rôle avant de soumettre leur candidature. C'est pourquoi, réaliser une prépa sérieuse à distance au concours de sous-officier de gendarmerie est nécessaire pour avoir toutes ses chances de réussir le concours et devenir membre d'une unité de PSIG.

Retour haut de page
Demande d'infos
Complétez les champs ci-dessous pour recevoir des informations sur les préparations aux concours de la gendarmerie française.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.