Devenir Gendarme motocycliste

32 votes : 4.3
Les nombreux métiers de la Gendarmerie Nationale permettent aux éléments motivés de trouver la voie qui les passionne et d'exercer dans un environnement adapté à leurs goûts. Travail administratif et plus sédentaire ou travail de terrain, chacun pourra trouver le métier qui lui correspond. Passionné de vitesse et de moto ? Devenez Gendarme Motard ! Depuis 1930, la Gendarmerie s'est équipée de motos et les grosses cylindrées actuelles de marque BMW ou Yamaha sont choisies pour leur technicité et leur rapidité et permettent de parcourir les 800 000 kilomètres de voies routières et autoroutières nationales pour assurer la sécurité routière des citoyens français. Le métier de Gendarme à moto est donc indispensable à la nation et repose sur une technicité pointue à laquelle est préparé le candidat par une formation réputée de haute qualité. Gendarmerie Nationale

Qu'est-ce qu'un Gendarme Motard ?

 
Le Gendarme Motard est un membre de la Gendarmerie Nationale qui exerce la plupart de son activité en moto. On trouve aussi les dénominations suivantes :
 
  • Gendarme à Moto ;
  • Gendarme motocycliste ;
  • Gendarme d'unité motorisée ;
  • Gendarme de la Brigade motorisée.
Le Gendarme Motard est, en effet, rattaché à une brigade motorisée.
 
L'accès au métier de motard et la formation de Gendarme Motard peut se faire après avoir exercé comme Sous-Officier de Gendarmerie (SOG) ou Officier de Gendarmerie, ou juste après avoir été reçu au concours de SOG.
 
Le Gendarme Motard travaille sur le réseau routier ou autoroutier où il est affecté en vue d'assurer la sécurité des usagers routiers et le respect du code de la route. A ce titre, il est rattaché à l'EDSR (Escadron Départemental de Sécurité Routière).
 
Le Gendarme Motard peut aussi être affecté à l'escorte des personnes et des biens de la nation.
 

Les missions du Gendarme Motard

 

Qualités requises pour devenir Gendarme Motard

 
Le Gendarme Motard doit avoir les qualités personnelles et professionnelles communes à tous les métiers de la Gendarmerie Nationale. C'est un militaire doté d'un esprit d'équipe, qui travaille à maintenir la cohésion de son groupe tout en sachant maintenir l'ordre public. Il possède également l'esprit d'initiative, les connaissances techniques de son métier et le sens des responsabilités. Spécialiste de la sécurité routière, le Gendarme à moto assure aussi l'escorte de personnalités ou de transports à risques. Il sera donc pourvu d'un sens aigu de l'observation et d'une bonne résistance physique et psychologique. Comme pour tous les métiers de la Gendarmerie Nationale et, quel que soit le grade, le Gendarme Motard est soumis au secret professionnel et doit faire preuve d'une grande disponibilité.
 
S'il n'est pas exigé qu'il ait le permis moto avant la formation, cette dernière lui assurera tous les rudiments et les techniques pour se déplacer en toute sécurité pour lui et pour les autres.

Candidat au poste de Gendarme à Moto ? Que vous soyez homme ou femme, on vous demandera d'avoir une taille réglementaire d'un minimum de 1,70 mètre.
  Les missions du Gendarme Motard

Horaires de travail

 
Le Gendarme Motard doit être très disponible. On lui demandera souvent de travailler en heures supplémentaires, en heures de nuit ou hors jours ouvrés.

Les missions principales du Gendarme Motard

 
Si vous devenez Gendarme Motard, vous pourrez travailler pour l'une des 3 brigades suivantes :
 
  • La Brigade Motorisée (BMO) ;
  • La Brigade Motorisée Autoroutière (BMA) ;
  • Le Peloton d'Autoroute (PA).
Les brigades sont rattachées à l'un des 2 escadrons suivants :
 
  • Soit l'EDSR (Escadron Départemental de Sécurité Routière) dont la vocation est d'assurer la sécurité routière pour tous les usagers du réseau routier, d'assurer la prévention des accidents et le respect des règles de circulation et d'intervenir en cas d'accident de la route.
  • Soit l'Escadron Motocycliste de la Garde Républicaine dont les motards sont principalement affectés aux missions d'escorte de personnalités (Président de la République ou Chefs d'Etats étrangers) ou à la mise en sécurité d'évènements spéciaux comme le Tour de France ou les célébrations nationales (14 juillet).
Les missions assurées par le Gendarme Motard peuvent être notamment :
 
  • Surveillance du réseau routier/autoroutier et régulation du trafic ;
  • Contrôle des véhicules et de l'observation des règles du code de la route par les usagers ;
  • Aide à la lutte contre la délinquance ;
  • Appui aux enquêtes judiciaires (poursuite de malfaiteurs) ;
  • Mission de sécurité pour les événements publics et les rassemblements importants ;
  • Mission d'escorte pour les déplacements officiels.
Selon sa brigade d'affectation, les missions du Gendarme Motard peuvent varier sensiblement.
Dans une Brigade Motorisée (BMO) : le Gendarme Motard surveille et contrôle la circulation dans la ville préfecture où se rattache la BMO. Il intervient en cas de problème de circulation et alerte les autorités concernées en cas de problème sur le réseau routier. Il pourra aussi escorter les personnalités de la ville préfecture (Maire ou Préfet par exemple) ou des convois particuliers (cargaisons dangereuses, convois de la Banque de France, transports d'organes, etc.). Les Gendarmes à Moto de la BMO sont aussi sollicités pour ouvrir la route lors d'opérations rapides de voitures de la police judiciaire.
Dans un Peloton d'Autoroute ou PA : le Gendarme Motard fait respecter les règles de sécurité routière sur une portion d'autoroute déterminée. Il pourra aider à l'implantation de radars ou poursuivre des contrevenants à l'ordre public et il est plus facile, avec sa moto, de circuler rapidement et avec précision en cas de fort trafic autoroutier. Il vient également en aide aux usagers en difficulté sur l'autoroute.
Dans une Brigade Motorisée Autoroutière (BMA), ses missions peuvent être les mêmes que celles effectuées avec une BMO ou un PA.
 
En plus de toutes ces missions, le Gendarme Motard, peut également intervenir dans les écoles et les autres établissements publics pour sensibiliser le public à la sécurité routière.
 
Pour assurer au mieux toutes ses missions, le Gendarme Motard travaille en binôme. Il doit également prévenir ses supérieurs lorsqu'il ne se sent pas en forme afin d'éviter un accident pour lui-même et pour le public, usagers des routes et autoroutes. Lorsque cela arrive, le Gendarme Motard, travaille exceptionnellement dans un autre véhicule d'intervention.

Gendarmes à moto : quels effectifs ?

 
On compte environ 5 000 Gendarmes Motards dans la Gendarmerie Nationale. Les femmes, encore peu nombreuses, peuvent intégrer le métier, à condition de mesurer 1,70 mètre et d'avoir une excellente condition physique.

Tenue et équipements du Gendarme Motard

 

Tenue du Gendarme Motard

 
L'uniforme s'apparente aux couleurs des tenues de la Gendarmerie Nationale pour le rendre reconnaissable. C'est une tenue renforcée pour les chocs et accidents pouvant survenir en moto, mais aussi pour lui permettre d'être protégé des écarts climatiques.
 
Veste, t-shirt et pantalon réglementaires sont complétés par les bottes de motard et le casque obligatoire. Dans certains cas, il pourra détenir une arme automatique : il s'agit d'un pistolet qui n'est fourni que pour certaines missions et avec une formation préalable obligatoire validée par un diplôme d'arme (exemple : cas de l'escorte de personnalités).
  Tenue et équipements du Gendarme Motard

Equipements du Gendarme Motard

 
Si une arme de service est attribuée au cas par cas, tous les Gendarmes Motards sont dotés d'une moto de grosse cylindrée (Yamaha ou BMW).

Formation, concours : tout ce qu'il faut savoir pour devenir Gendarme Motard

 

Conditions pour se présenter comme Gendarme Motard

 
Le métier de Gendarme Motard est destiné aux candidats qui ont une vraie passion pour la moto et un réel engagement pour le métier de Gendarme. D'abord intégré dans la Gendarmerie en qualité de Sous-Officier de Gendarmerie (SOG) ou d'Officier de Gendarmerie, le candidat sera amené à suivre une formation spécifique s'il souhaite devenir Gendarme à Moto, à condition de remplir les impératifs suivants :
 
  • être volontaire et motivé pour ce métier,
  • être Sous-Officier de Gendarmerie ou Officier,
  • être reconnu apte par le corps médical,
  • avoir moins de 35 ans,
  • mesurer 1,70 m minimum (hommes et femmes sont soumis au même critère de taille).
Si vous n'avez pas le permis moto au moment de postuler comme Gendarme Motard, cela ne présente pas de problème car il est prévu la possibilité de passer le permis moto au cours de la formation.

Quelle formation ?

 
La formation est rigoureuse et nécessite de vous être bien préparé.
 
La première étape est donc de passer et réussir le concours de Sous-Officier de Gendarmerie (SOG). Viendront ensuite les stages obligatoires pour le métier de Gendarme Motard.
 
Concernant le concours de Sous-Officier de Gendarmerie, rappelons que la préparation est indispensable et que vous mettrez tous les atouts de votre côté pour la réussite de ce concours en vous préparant sérieusement.
 
Une école de formation bien choisie, avec un suivi personnalisé, ainsi qu'une préparation physique pour réussir les épreuves sportives, est fortement conseillée si vous voulez être admis à ce concours (si vous optez pour une prépa concours à distance, il est important de privilégier une école qui vous préparera aux épreuves sportives telle que l'école efm fonction publique). Rappelez-vous que les places sont limitées et que seuls les meilleurs ont des chances d'obtenir plus rapidement un poste. Quelle formation ?

Les étapes de formation de Motard de la Gendarmerie

 
Vous avez réussi le concours de SOG ? Bravo !
 
Si vous remplissez les conditions ci-dessus, vous allez maintenant suivre une série de stages qui se répartissent comme suit :
 
1) Pré-stage
 
Il s'effectue à Fontainebleau, au Centre National de Formation à la Sécurité Routière (CNFSR) motocycliste. Il a pour but de vérifier que le candidat pourra remplir toutes les conditions pour passer le stage de 3 mois.
 
2) Stage
 
Composé de cours théoriques et d'une formation technique, le stage dure 10 semaines. Il permet au futur Gendarme Motard d'apprendre tous les rudiments pour devenir motard sur tous les types de terrains possibles (routes, circuits, pistes, sable, etc.). Il apprend à connaitre parfaitement le fonctionnement de son véhicule et est formé à toutes les spécificités de la sécurité routière.
 
3) Première affectation dans une unité motorisée
 
Selon sa classification à l'issue du stage, le Gendarme Motard sera affecté dans l'un des escadrons départementaux de la Gendarmerie mobile ou de la Garde Républicaine. Il est rattaché à une brigade motorisée et peut exercer le métier qu'il a choisi.
 
Toutefois, à moins qu'il décide de changer de voie, il recevra régulièrement une remise à niveau pour garder toute son assurance technique et rester apte à la protection des usagers. Cette remise à niveau a lieu tous les 6 ans et peut durer 2 à 7 jours.

Quel statut et quelle évolution de carrière pour le Gendarme Motard ?

 

Statut et rémunération du Gendarme à moto

 
Le Gendarme Motard a un statut de fonctionnaire d'Etat de la Catégorie B (filière Police Sécurité Armée).
 
Sa rémunération démarre à 1 677 euros nets lorsqu'il débute dans la fonction. Comme dans toute la Gendarmerie Nationale, le salaire est évolutif si le candidat grimpe les échelons ou est promu à un grade supérieur (exemple : adjudant, adjudant-chef ou major).
 
A son salaire de base s'ajoutent les avantages de la Gendarmerie Nationale (logement gratuit, prime). Après 10 ans, il peut espérer gagner 2 000 euros nets.

Perspectives d'évolution de carrière pour le Gendarme Motard

 
L'évolution se fait en changeant de grade, ce qui peut se faire notamment en passant des concours. Ainsi le Gendarme à Moto peut se présenter au concours d'officier de police judiciaire, puis devenir adjudant-chef ou major. En réussissant les concours, il peut espérer un jour commander sa propre unité motorisée.
 
Il peut aussi envisager de devenir adjoint auprès d'un commandant d'escadron (EDSR).
 
Le Gendarme Motard, peut aussi, pour diverses motivations ou pour raisons personnelles, souhaiter changer de métier et trouver d'autres options métiers au sein de la Gendarmerie Nationale : moniteur de sport, gendarme plongeur, gendarme de haute-montagne, etc.
 
Si le métier de Motard lui plait et s'il reste très motivé dans sa fonction, il pourra se présenter au concours de la Garde Républicaine et exercer son métier dans ce domaine prestigieux.
 
N'oubliez pas que le métier de Gendarme Motard nécessite une très bonne condition physique et psychologique et qu'avec l'âge, les aspirations peuvent changer. Cependant, certains candidats gardent le goût de la vitesse et pourront s'orienter vers un métier de Gendarme voiture pour une brigade d'intervention rapide (BRI).
  Perspectives d'évolution de carrière pour le Gendarme Motard
JE SOUHAITE DEVENIR GENDARME
Complétez le formulaire ci-dessous et obtenez gratuitement toutes les informations pour savoir comment accéder aux différents métiers de la gendarmerie.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, cunsultez cette page.