Gendarme à cheval

32 votes : 4.3
Le métier de Gendarme vous tente et vous êtes passionné d'équitation ? Pourquoi ne pas concilier vos deux passions et intégrer la Gendarmerie Nationale ? La Gendarmerie Nationale recrute chaque année des sous-officiers par voie de concours. En préparant cet examen, vous pourrez intégrer un environnement de travail dédié à la protection des citoyens de la nation, en apprendre la rigueur, le respect de l'ordre et de l'engagement. En étant formé au sein de la Gendarmerie et en apprenant les techniques du métier, vous pourrez ensuite intégrer le métier de Gendarme à cheval et concilier profession et passion pour servir la France et protéger ses citoyens. Gendarmerie Nationale

Qu'est-ce qu'un Gendarme à cheval ?

 
Le Gendarme cavalier ou Gendarme à cheval est un militaire intégré à la Gendarmerie Nationale, force armée française sous la tutelle du Ministère de l'Intérieur. Ses missions sont assurées la plupart du temps à cheval. Occupant des missions de protection et de surveillance des biens et des personnes, le Gendarme à cheval assure aussi des missions de protection de l'environnement, de police judiciaire, de police administrative et des missions de défense militaire. Parmi les compétences requises au moment de son intégration, la bonne maîtrise équestre et un niveau minimum Galop 5 sont complétés par une expérience préalable au sein de la Gendarmerie Nationale. Le Gendarme à cheval devra allier les qualités physiques et les compétences requises par tout Gendarme à une maîtrise parfaite de son cheval, fruit d'un travail d'entraînement et de dressage quotidien.

Les missions du Gendarme à cheval

 

Qualités requises pour devenir Gendarme à cheval

 
Les qualités communes à tous les Gendarmes seront attendues du Gendarme à cheval : disponibilité, esprit d'équipe, bonne condition physique, patience, fermeté, sens de la loyauté et de la discrétion.
 
Plus spécifiquement, le Gendarme à cheval devra faire preuve d'une vraie passion pour le milieu équestre et d'un bon niveau d'équitation. Il doit avoir une bonne maîtrise de soi et former un vrai binôme avec son cheval. Il est pédagogue et à l'écoute de la population car son métier l'amène souvent à être en contact avec le public. Il est organisé, réactif et dynamique et sait prendre soin de son cheval.
 
Pour demander à être intégré dans une brigade de Gendarmes à cheval, il faut avoir un niveau galop 5 en équitation. La brigade équestre du Château de Versailles exige, quant à elle, un niveau minimum galop 6. Les missions du Gendarme à cheval

Horaires de travail

 
Une fois admis dans l'unité équestre, le Gendarme à cheval s'engage pour un minimum de trois années dans ce métier qui demande, par ailleurs, une grande disponibilité comme dans de nombreux métiers de la Gendarmerie Nationale.
 
Il pourra travailler en fin de journée ou de nuit. Il peut être appelé les week-ends (système de roulement) et jours fériés. Son métier qui s'exerce en extérieur et qu'il ne peut assurer par temps de neige ou s'il pleut beaucoup, est plutôt saisonnier. En effet, des interventions à cheval par mauvais temps peuvent s'avérer dangereuses pour le Gendarme et son cheval. Lorsqu'il ne peut intervenir en extérieur, le Gendarme aura d'autres missions à accomplir.

Les missions principales du Gendarme à cheval

 
Comme les autres Gendarmes, le Gendarme à cheval exerce 3 types de missions :
 
  • Missions de police judiciaire,
  • Missions de police administrative,
  • Missions de défense militaire.

Quotidiennement, il pourra intervenir pour assurer :
 
  • Le maintien de l'ordre et la surveillance ;
  • La protection de l'environnement ;
  • Des interventions ponctuelles en Outre-mer sont possibles ;
  • L'entretien, le dressage et l'entraînement de son cheval sont bien sûr des actions quotidiennes pour le Gendarme à cheval.

Maintien de l'ordre et surveillance

 
Lutte contre la délinquance, aide au maintien de l'ordre pendant les manifestations pouvant entraîner des débordements au sein d'une foule, protection des personnes, les missions de maintien de l'ordre du Gendarme à cheval sont diversifiées. Les patrouilles à cheval pour assurer la surveillance de certaines zones sont essentielles car la position du cavalier en hauteur sur son cheval, lui permet d'avoir une vue d'ensemble et de pouvoir intervenir plus facilement. Le Gendarme à cheval peut ainsi surveiller plus facilement les lieux fréquentés par des pickpockets. La surveillance et la mise en sécurité de certaines zones ou le soutien à une équipe de police judiciaire comme dans le cas d'une battue en forêt pour retrouver une personne disparue, sont aussi des missions que pourra assurer le Gendarme à cheval. Maintien de l'ordre et surveillance

Protection de l'environnement

 
Le Gendarme à cheval exerce également des missions de surveillance en vue d'une meilleure protection de l'environnement. Dans le cadre de cette mission, il peut verbaliser les personnes qui commettent des infractions (décharges sauvages, lutte et prévention des incendies de forêts, etc.).

Missions outre-mer

 
Le Peloton de Sécurité et d'Intervention à Cheval (PSIC) situé en Nouvelle Calédonie offre à ses Gendarmes à cheval des missions similaires à celles qu'il peut effectuer sur la métropole. Il pourra ainsi se déplacer sur une île, en montagne ou en forêt pour rechercher certaines pistes et collecter des informations pour les renseignements et assurer les missions où l'utilisation du cheval permet d'évoluer plus facilement dans certaines zones géographiques.

Dressage et entretien de son cheval

 
Le Gendarme à cheval travaille constamment avec son cheval. Ils forment un binôme et se connaissent bien. Chacun observe des qualités de maîtrise de soi et de patience. Le Gendarme entraine son cheval quotidiennement et doit s'occuper de lui prodiguer tous les soins nécessaires.
 
Comme le Gendarme Cavalier de la Garde Républicaine, le Gendarme à cheval participe à quelques missions de représentations, en particulier le défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées.

Gendarmes à cheval : quels effectifs ?

 
Le métier de Gendarme à cheval est ouvert à tous mais les femmes sont encore peu nombreuses.
 
L'effectif est d'environ 1 000 Gendarmes à cheval sur toute la France.
 
Les places offertes en unité équestre sont rares et le concours est sélectif. Mais, il est possible de retenter sa chance en cas d'échec. Cependant, une bonne préparation, une bonne condition physique et un bon niveau d'équitation sont des atouts pour réussir à intégrer une unité équestre.

Tenue et équipements du Gendarme à cheval

 

Tenue du Gendarme à cheval

 
La tenue quotidienne du Gendarme à cheval est la même que celle d'un autre gendarme. Il aura, en plus un équipement approprié lorsqu'il sillonne les routes à cheval (voir ci-après).
 
L'uniforme est constitué d'un pantalon bleu marine, d'un polo clair (ou une polaire selon la saison), d'un blouson (ou manteau) bleu marine.

Equipements du Gendarme à cheval

 
Cavalier
 
Bombe, cravache, bottes d'équitation complètent la tenue du Gendarme lorsqu'il se déplace à cheval. Lors de ses interventions de maintien de l'ordre, il peut avoir aussi un bouclier et les armes des Gendarmes du maintien de l'ordre.
 
Cheval
 
Les chevaux affectés aux unités et brigades équestres sont des chevaux de selle. Ils sont formés très jeunes à la discipline et l'entraînement quotidien avec le Gendarme permet une bonne maîtrise de toutes les techniques mises en œuvre lors des interventions. Le cheval apprend à se rendre dans tous les milieux et à faire face à toutes les conditions : il n'est pas effrayé par la foule ou le bruit. Il est réactif aux ordres de son cavalier. Son équipement est étudié pour ne pas le gêner et faciliter ses déplacements : une selle synthétique légère, des fers protégés par une semelle de caoutchouc pour éviter de glisser sur les lieux d'intervention, en particulier les chaussées urbaines.

Formation, concours : tout ce qu'il faut savoir pour devenir Gendarme à cheval

 

Conditions pour se présenter comme Gendarme à cheval

 
Vous souhaitez devenir Gendarme à cheval ? Comment procéder ?
 
Vous devez tout d'abord réussir le concours de Sous-officier de la Gendarmerie (SOG). Ce concours doit être suffisamment bien préparé car c'est un concours sélectif et beaucoup d'épreuves sont chronométrées.
 
Les épreuves théoriques peuvent être préparées avec une école spécialisée en présentiel ou avec une école de préparation par correspondance, avec un suivi personnalisé et rigoureux de l'élève.
 
Les épreuves sportives, également complexes, car chronométrées, peuvent également être préparées avec un coach sportif ou une école spécialisée.
 
Une fois que vous avez réussi le concours, vous devrez acquérir une certaine expérience de la Gendarmerie Nationale et, après un minimum de 2 années en poste, vous pourrez vous présenter au test d'aptitude pour valider votre admission pour la gendarmerie à cheval.
 
Il est alors requis :
 
  • Un niveau équestre galop 5 minimum ;
  • Le goût de la discipline et de la rigueur ;
  • Une très bonne condition physique.

Quelle formation ?

 
Dès lors qu'il est affecté en unité équestre (attention, nombre de places limité), le Gendarme reçoit une formation liée à son métier de Gendarme à cheval et un entraînement quotidien avec son cheval.
 
Cette formation est destinée à apprendre au Gendarme toutes les techniques d'intervention et la précision des gestes pour travailler efficacement avec sa monture.
 
Cette formation lui confère également un niveau équestre Galop 7.

Quel statut et quelle évolution de carrière pour le Gendarme à cheval ?

 

Statut et rémunération du Gendarme à cheval

 
Le Gendarme à cheval est un fonctionnaire d'Etat de la catégorie B, filière police sécurité armée.
 
Sa rémunération, en tout début de carrière s'élève à 1 677 euros nets. Il est logé gratuitement et peut évoluer vers d'autres métiers équestres s'il le souhaite ou bien exercer un autre métier dans la Gendarmerie Nationale.
 
Le métier de Gendarme à cheval peut être un bon tremplin pour intégrer la Cavalerie de la Garde Républicaine.

Perspectives d'évolution de carrière pour le Gendarme à cheval

 
Le Gendarme à cheval peut évoluer en changeant de grade, devenant par exemple maréchal des logis-chef ou adjudant-chef et ainsi bénéficier d'une augmentation de salaire.
 
Il peut aussi choisir d'intégrer un autre métier de la Gendarmerie Nationale (Gendarme du GIGN, Gendarme plongeur, Gendarme Cavalier de la Garde Républicaine…).
JE SOUHAITE DEVENIR GENDARME
Complétez le formulaire ci-dessous et obtenez gratuitement toutes les informations pour savoir comment accéder aux différents métiers de la gendarmerie.
* Informations obligatoires
Utilisation des données personnelles
En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, cunsultez cette page.