JO 2024 : Les gendarmes français au sommet du sport et du service 

​​
Article publié le 22/05/2024
Temps de lecture : 3 minutes
Auteur : l'équipe rédaction du site devenir-gendarme.com​

Saviez-vous que certains des athlètes les plus performants de nos Jeux Olympiques sont aussi des gendarmes ? En effet, parmi les compétiteurs qui portent haut les couleurs de la France, se trouvent des gendarmes. Ces hommes et femmes exceptionnels jonglent entre leurs devoirs de protection et leurs ambitions sportives. Avec une discipline et un dévouement sans faille, ils montrent au monde entier qu'il est possible d'exceller à la fois dans l'arène sportive et sur le terrain de la sécurité publique. Découvrez comment ces gendarmes athlètes allient discipline, dévouement et passion pour exceller dans leurs disciplines respectives tout en remplissant leur mission de service public.
 
Clarisse Agbegnenou
Clarisse Agbegnenou © Compte Instagram

Les gendarmes sportifs des JO 2024

Lors des Jeux Olympiques 2024 à Paris, découvrez certains des 24 gendarmes sportifs français, qui allient service à la nation avec des performances athlétiques pour représenter fièrement leur pays.

La présentation des athlètes

Les gendarmes sportifs sélectionnés pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 représentent fièrement la France dans divers domaines tels que le judo, le canoë, l'escrime, le sabre, le parabadminton, le cyclisme sur piste, le taekwondo et de la course à pied.

L'adjudant Clarisse AGBEGNENOU

Clarisse Agbégnénou, née le 25 octobre 1992 à Rennes en France, est une judokate française de renommée mondiale évoluant dans la catégorie des moins de 63 kg. Elle commence le judo à l'âge de 9 ans et rejoint l'INSEP à 16 ans et demi. Tout au long de sa carrière, elle remporte de nombreux titres prestigieux :

  • Sextuple championne du monde.
  • Quintuple championne d'Europe
  • Médaillée d'argent aux jeux olympiques de Rio en 2016
  • Championne Olympique à Tokyo en 2021 en individuelle et par équipe mixte

Le maréchal des logis Althéa LAURIN

Althéa Laurin, née le 1ᵉʳ septembre 2001, est une athlète française spécialisée en taekwondo, évoluant dans la catégorie des poids moyens. En plus de sa carrière sportive, elle est maréchal des logis dans la Gendarmerie Nationale française.

Au cours de sa carrière, Althéa a remporté plusieurs titres notables :

  • Championne du monde en 2023
  • Championne d'Europe en 2020 et 2022
  • 3ᵉ aux Jeux Olympiques à Tokyo en 2021, la plus jeune médaillée olympique du taekwondo français
 

Le maréchal des logis Melvin LANDERNEAU

Melvin Landerneau, né le 28 septembre 1997, est un cycliste sur piste française de haut niveau et maréchal des logis dans la Gendarmerie Nationale. Il a commencé à se distinguer dans le cyclisme dès l'âge de 15 ans en décrochant ses premiers titres nationaux.

Au cours de sa carrière, Melvin Landerneau a accumulé plusieurs distinctions :

  • 3ᵉ en vitesse par équipe au championnat d'Europe en 2023
  • Champion d'Europe et vice-champion du Monde du kilomètre en 2022
  • 4ᵉ au Championnat du Monde vitesse par équipe et vice-Champion d'Europe vitesse par équipe en 2019
  • Champion d'Europe vitesse par équipe et vice-Champion d'Europe vitesse en individuel en 2018
 

L'agent du contrat Thomas JAKOBS

Thomas Jakobs est un athlète français spécialisé en parabadminton, évoluant sous contrat avec la Gendarmerie Nationale Française. Né le 7 août 1991 à Courcouronnes, il a fait la transition du tennis au badminton en 2017 après son accident. Depuis, il a rapidement gravi les échelons dans sa discipline.

Au cours de sa carrière, Thomas Jakobs a remporté plusieurs titres :

  • 5ᵉ en simple et 3ᵉ en double au championnat du monde en 2022
  • 7ᵉ de l'individuel et 5ᵉ du double des Jeux Paralympiques de Tokyo en 2021
  • Triple champion de France en 2019, 2020 et 2021
​​

Parmi ces sportifs de haut niveau, on distingue aussi le maréchal des logis Marjorie DELASSUS dans la discipline du canoë, le maréchal des logis Maxime PAUTY dans la discipline de l'escrime, le maréchal des logis Manon BRUNET dans la discipline du sabre et un membre de l'escadron motocycliste de la Garde Républicaine Mehdi FRERE dans la discipline de la course à pied.
 

Thomas Jakobs
Thomas Jakobs © Compte Instagram


​Un mélange de valeurs entre la gendarmerie et le sport

Le sport et la gendarmerie partagent des valeurs communes telles que la discipline, la cohésion, le respect et la solidarité. Les gendarmes sont fortement engagés dans le sport en participant aux Jeux Olympiques 2024 pour certains et en se servant du sport au profit de certaines causes pour d'autres. 

Des gendarmes engagés dans le sport au profit de certaines causes

Deux gendarmes, l'adjudante Émilie et le gendarme Guillaume, ont lancé un projet caritatif exceptionnel. Du 25 au 30 mai 2024, ils se sont préparés à parcourir six étapes à vélo pour récolter des fonds en faveur de la lutte contre le cancer du sein. Ensuite, pour l'association "Syndrome CHD8, un combat vers l'autonomie", une vingtaine de militaires et de civils de la Gendarmerie ont couru le semi-marathon et le marathon de Paris 2024.

Les gendarmes récompensés pour leur implication dans le sport

Le 9 avril 2024, une centaine de gendarmes ont été accueillis à la Direction générale de la gendarmerie nationale pour être récompensés pour leurs performances sportives en individuel ou en équipe dans les compétitions nationales et internationales au cours de l'année.

​​

Les gendarmes sportifs pour le relais de la flamme

Lors des Jeux Olympiques de Paris 2024, plusieurs gendarmes dont l'adjudant-chef Jérémy, l'adjudante-cheffe Élodie, la gendarme Monia et le brigadier Maxence auront l'honneur d'être porteur la flamme olympique à travers divers départements. Sélectionnés parmi des milliers de candidats, ces porteurs de la flamme symbolisent l'engagement et le service des forces de l'ordre français. En plus de cette mission prestigieuse, la gendarmerie joue un rôle essentiel en assurant la sécurité du relais, formant une "bulle de sécurité" autour des porteurs de la flamme pour garantir un passage sans incident. Cette double responsabilité témoigne de leur professionnalisme et de leur dévouement exceptionnel.

La participation des gendarmes sportifs aux Jeux Olympiques de Paris 2024 témoigne de leur engagement exceptionnel et de leur capacité à exceller bien au-delà de leurs missions traditionnelles. Leur présence en tant qu'athlètes et garants de la sécurité renforce l'image d'une Gendarmerie nationale dynamique et polyvalente. Alors que nous célébrons ces héros en uniforme, il est intéressant de se tourner vers l'avenir et d'explorer comment favoriser encore davantage le développement du sport au sein des institutions publiques, une initiative prometteuse pour renforcer la santé et la cohésion sociale.